Terre
Du 21 mai 2022 au 17 juillet 2022 - prolongée jusqu'au 10 septembre 2022

Cristine Guinamand (Peintre), Claire Roger (Céramiste), Karinka Szabo-Detchart (Plasticienne).

Terre. Terre nourricière, de nos continents imaginaires, de nos continents habités.

La Maison Galerie s’inscrit pour la première fois dans un partenariat avec le festival Philosophia, abordant le sujet au cœur de la vie : la TERRE. Depuis l’antiquité grecque, le dialogue est permanent entre art, esthétique et philosophie. Pour faire écho à ce thème et au travail du philosophe Gilles A.Tiberghien, invité d’honneur du festival Philosophia 2022, la Maison Galerie invite trois artistes, trois Gaïa qui chacune, de façon singulière, interroge cette terre.

    

Claire Roger travaille la matière. Par une technique unique en céramique, un savoir-faire qui lui est propre, elle teint l’argile dans la masse puis par découpage et assemblage, elle crée des volumes au graphisme abstrait, dont les motifs prennent forme pour nous raconter de magnifiques épopées.

 

Cristine Guinamand nous plonge dans un monde imaginaire à la fois merveilleux et dangereux. Ses toiles monumentales peintes à l’huile délivrent un univers végétal et animal immergé dans les profondeurs du temps, de nos peurs et de nos fascinations. Il y a quelque chose de très primitif et de très sophistiqué tout à la fois dans son travail. Des forces invisibles s’y affrontent, la puissance du monde et sa complexité y sont palpables.

Karinka Szabo-Detchart nous interroge depuis des années sur le rapport de l’Homme et de son habitat sur une planète que nous phagocytons plus que nous l’habitons. L’artiste met en scène les déchets de l’homme fossilisés dans du béton ; des fossiles de notre temps, une « probabilité d’archéologie du futur ». Ses photos-montages mêlant univers végétal et perspectives architecturales assemblent quant à elles, deux mondes antithétiques, qui alimentent cette même question. Pourtant, l’esthétisme qui en ressort rend notre perception étrangement cruelle. Des premières traces de vie sur terre, aux deux continents de plastique que l’homme a réussi à créer en moins de 100 ans, les œuvres de Karinka Szabo-Detchart nous invitent véritablement à la réflexion.

« L’esthétique est une composante puissante dans les œuvres de ces trois femmes. Leurs perspectives propres se complètent étonnamment, pour offrir toute la beauté que la terre inspire et donne généreusement. Le dialogue avec la philosophie va de soi. » - Laurence Pustetto