Artistes
Artistes représentés

Relieuse

« J'ai eu la chance de voir se dérouler sous mes yeux un condensé de temps, de patience et d'amour et, plus prosaïquement, quelque chose que je n'avais pas vu depuis des années : le geste sûr d’un artisan doublé de l'obstination d'une artiste, têtue, pour qui tout résonne comme une évidence. Une évidence incorruptible. »

Le Turk.

Designer textile

« J'imagine une quête ambitieuse qui, loin de se contenter d'objets de rencontre, s'efforcerait de réunir les plus remarquables manifestations des forces élémentaires, anonymes, irresponsables qui, enchevêtrées, composent le vivant. »

Roger Caillois, La lecture des Pierres.

Brodeuse

« Alors, nous ne pouvons entrer que pas à pas dans ce qui nous dépasse et nous transfigure. L'oeil ouvert et le coeur battant. »
 

François Cheng.

Sculpteur

« En véritable iconoclaste, il s’est emparé d’un langage traditionnel, a appris ce langage, et partant de ce langage a créé une poésie complètement unique et qui lui est propre. »

Randal Morris

Peintre décoratrice

« Par les vibrations des teintes, par les brillances de l’or et du cuivre, Cécile Gauneau habille de poésie les murs des maisons. »

-

Peintre

« La séduction est (...) la première vertu de cet art sensuel. Et cette sensualité nous fait pénétrer dans un monde un peu mystérieux, monde de feux et de scintillement, de rosée éblouie de soleil, magique. Je connais peu d’art qui autant que celui de Kwasniewska ne retienne le regard. (..) Il y a toujours un détail, un espace oublié lors des visons précédentes qui remet tout en question. »

François  Portelette

Peintre

« Comme les grands maîtres anciens, elle recouvre d’anciennes toiles. Elles ne disparaissent pas, elles portent les autres. Le présent s’appuie sur le passé. Fabienne remet sans cesse en cause son travail. Elle nous laisse des traces, des pistes, pour nous questionner nous aussi… »

Florence Barucq

Artiste vannier

« Il y a les mains et l’osier qui s’entrecroisent..... Puis viennent la terre et le feu qui subliment un Palabre dont la suite appartient à chacun... »

Antoine Brodin

Peintre

« Véronique Pastor, que je qualifierai sans hésitation d’artiste humaniste, peint la résilience (mais pas que…) dans la mouvance d’un Velickovic ou d’un Music. L’esprit, le courage, la force d’exister émergent et survivent de tous les drames, de toutes les barbaries, civiles ou guerrières.»

Francis Pellerin

Tourneur sur bois

« Dérouler le copeau, découvrir les cernes, sentir les parfums se révéler, c’est lire l’empreinte que le temps a déposé sur l’arbre. »

Maxime Perrolle

Peintre

« Chaque ligne répète les mêmes interruptions, les mêmes reprises, où la couleur marque une halte pour reprendre vigueur et poursuivre sa lancée. Le geste est celui d’une écriture, et le pinceau lui donne sa singularité d’inscription. »

Didier Arnaudet

Artistes permanents

Sculpteur

« Modestement (...) il passe du monumental à l’objet minuscule, avec la même tension heureuse, celle de l’artisan qui a du métier, (...) avec cette manie de mêler les matières et de prouver qu’elles ou lui, sont dignes d’être aimées pour ce qu’elles sont avant le savoir de ce qu’elles expriment. Dominique Babinet n’œuvre qu’avec un seul désir, celui de poétiser l’atmosphère. »

Jean-Jacques Fernier

Peintre

« Et ses dessins se dressent, comme un déni au doute. Ils existent et nous embarquent, sombres vaisseaux de mers intérieures.  »

Anne Billon

Peintre

« Le nécessaire effort de notre âme pour, à chaque effondrement du jour et de l’amour qui nous tient debout, traverser la nuit, franchir la mort et reprendre vie dans la lumière  »

Jean-Pierre Siméon

Peintre

« Je ressens dans ces tableaux une forme de tendresse, loin de la mièvrerie, plutôt une forme de générosité dans l’attention. Une tendresse qui ne serait pas complaisante, qui ne ferait pas l’économie de la souffrance, de l’effroi d’exister. »

Bertrand Mirande-Iriberry

Plasticien

« Les sculptures volantes de Jérôme Gelès traduisent, toutes à leur manière de fragile légèreté et de beauté gracile, un fantasme d’évasion contraint par ces fils qui les retiennent, néanmoins nécessaires à l'illusion de leur envol. Derrière l'illusion poétique pointe alors l'allusion politique qui se prend à rêver que ces liens pourraient être brisés. »

Philippe Prouff

Sculpteur

« Chez Perez la lumière revient à sa nature originelle et les corps dans lesquels elle se déploie se meuvent tels des formes archaïques de cette antique lueur d’origine, brandons chauffés à blanc, étoiles étiolées, comme nous-mêmes, perdurant, soleils, incendies intarissables. »

Yvon Canova

Sculpteur

« Gestes tribaux, gestes premiers, gestes primitifs. La terre, c’est l’humilité. L’humilité, étymologiquement, c’est l’humus. Marc petit est un humble, assurément. »

Colin Lemoine

Sculpteur

« J’aime chez Di Teana son étonnante sensibilité au métal.Il a su donner une humanité au plus froid des matériaux: l’acier. Sa préoccupation dominante est de lier la sculpture à l’architecture. Profondément catholique voire mystique, il rêve d’associer son style monumental à la ferveur d’une église...»

Denise René